Qu’est ce qui fait que tu te sens bien ou mal ?

Qu’est ce qui fait que tu te sens bien ou mal ?

Day 4, je m’écris et je publie !

Tu ressens au quotidien des sentiments et émotions plus ou moins agréables.

Certaines personnes, certaines choses et certaines situations te sont très agréables, tu ne sais pas réellement pourquoi, mais tu fais tout pour que l’expérience se répète. A l’inverse, lorsque certaines situations te sont désagréables, tu évites de recréer l’expérience avec telle personne ou telle chose.

Tu as cette profonde croyance que ta joie tout comme ta souffrance provient de l’extérieur. Puisque tu crois que la chose ou la personne en était la raison alors il faut que cela se répète, ou s’évite ! C’est de cette manière que tu cherches sans cesse à planifier, organiser ou contrôler ton futur. Tu ne parviens pas à vivre dans le moment présent, et tu penses qu’il y a mieux ailleurs, qu’ici, là et maintenant.

Est ce vraiment l’expérience qui créer le ressentis ?

Le bien-être est personnel et n’a pas de définition car le ressentis n’a, en réalité, aucun rapport direct avec ce que tu vis au quotidien. Tu vois seulement ce que tu décides de voir. Et donc tu t’attires les personnes et situations qui correspondent à ton champ de vision. Lorsqu’une personne t’apporte du bonheur plus qu’une autre, tu décides simplement de voir la personne d’une telle manière. Tu changes ta paire de lunette et alors tout devient rose. Puisque le moment était intense, à chaque fois que tu recroiseras cette personne, la paire de lunette se mettra automatiquement sur ton nez ! Elle est attribuée à cette personne. Un simple conditionnement…

En réalité tu peux voir autant de belles choses que de mauvaises choses chez cette personne !

Cette paire de lunette, on va l’appeler ta fréquence vibratoire.

Tout ressentis apparaît en fonction de ta fréquence vibratoire. Tu peux te trouver n’importe où avec n’importe qui, si ta fréquence vibratoire est basse, tu ne pourras ressentir de joie. Tout va te paraître sombre, laid, désagréable.Tu vas alors penser que la personne n’est pas la bonne, que l’endroit n’est pas le bon et qu’il y a quelque chose à modifier autour de toi.

Il suffit de changer la paire de lunette (fréquence vibratoire) pour voir et ainsi ressentir différemment. Pas évidant lorsque tu ne se sens pas bien, tu es tellement habitué à chercher autour de toi !

La joie tout comme la souffrance est un état d’être qui n’a donc aucun rapport avec ce qu’il se passe autour de soi. Tout état d’être provient d’une interprétation que tu as décidé de placer autour de toi. Avant d’interpréter toute situation autour de toi, tu fais un choix. Le choix de voir la vie en rose, ou de voir la vie en noir. La décision que tu prends va alors entraîner ta conscience à vivre telle expérience de manière agréable ou désagréable. Mais la base de l’expérience reste neutre. Elle ne peut être bonne ou mauvaise, belle ou moche, utile ou inutile. Elle est tout simplement ce qu’elle est. C’est pour cela que deux personnes vivant la même expérience, ne ressentirons jamais la même émotion, le même sentiment. Bien que parfois celle-ci peut paraître identique.

Il est temps de te réveiller, la vie est neutre, c’est toi qui décide de l’histoire que tu veux expérimenter. Rien est vraiment formidable ou désastreux, tout dépend de ton interprétation.

La joie de vivre se trouve bien avant la vie, avant que les yeux, les oreilles, le touché, le goût ou encore l’odorat ne viennent juger ce qui est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *