La vie te contrôle.

La vie te contrôle.

Day 3, je m’écris et je publie !

Tu es née curieuse, aventureuse, authentique, créative, remplie d’énergie !…
Et puis en grandissant, tu t’es conditionnée, tu as appris à entrer dans des cases propres à une société qui décide de ce qui est bien, mal, bon ou mauvais pour toi. C’est la coupure générale des émotions fortes, car celles-ci sont bien trop puissantes et pourraient réveiller ceux qui dorment. Tu te programme, tu t’intéresses au passé pour décider du futur. Le présent n’a plus trop d’importance car c’est toujours mieux ailleurs, qu’ici, là et maintenant. Tu apprends le manque qui créer l’impatience de toujours vouloir plus et au plus vite ! Consommation, consommation, consommation… Tu travailles et tu consommes. Les systèmes politiques et éducatifs te permettent de rester inconsciente, impuissante et donc facilement maniable.

Tu favorises le mental plutôt que le cœur, la pensée plutôt que la spontanéité, le contrôle plutôt que le lâcher prise. Aussi, tu nies ce que tu ressens pour ressentir ce que les autres ont décidé de ce qui est bon pour toi. De ce fait, tu as besoin d’être guidée, accompagnée, rassurée et faire comme d’autres ont déjà fait.


Aujourd’hui, tu ne sais plus exactement ce que tu désires. L’humanité ressemble à un centre robotisé. Les robots ne sont ni heureux, ni malheureux, car ils suivent un programme de croyances. Tu ne sais plus trop quoi faire, ni penser. Tu t’es laissé faire, tu as mis plus d’importance à ce qui t’entoure qu’à ce que tu ressens. De ce fait, tu laisses la vie prendre le contrôle sur toi. L’esclavage n’a jamais cessé. Certains ont simplement décidé de s’endormir.
Il n’est pas utile de juger ta situation comme négative, en se comportant comme victime d’une société. Tout n’est que le résultat de ta propre volonté d’expérimentation. Tu ne t’en rend juste pas compte car tu dors encore. Mais cette vie, ce champs vibratoire est ton plus grand désir. Ne prends pas la vie trop au sérieux, prends du recul. Chacun décide du jeu auquel il souhaite jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *